Dites ouïe !

Sel, sexe and sucre

Après cet hiver qui m’a semblé fort long, j’ai bien envie d’aller siroter un mojito sur une place à Acapulco ! C’est pas vraiment d’actualité alors je me rabats sur les cacahuètes. Une grosse poignée me fait l’effet d’une bonne tasse ! Je plonge la main dans le bol et je me sens rassérénée. Heureusement, que les bars sont fermés pour me tenir éloignée du comptoir. J’ai toujours apprécié les petits trucs à grignoter pendant l’apéro. Tout de suite, le serveur m’apparaissait plus sympa. J’ai compris récemment que me donner du sel l’assurait de faire son beurre. Ben oui, parce que moi je m’empiffre de cacahuètes, ça me donne soif et j’ai envie de boire. Comme je suis dans un bar, ça tombe bien. C’est malin !

J’aime sucer la graine à Rachid, j’avoue. Ça se fait pas de dire ça ? Pourquoi la pipe est tue alors que la e-cigarette est tolérée ? Encore une belle invention la vapotueuse ! Elle est mignonne tout plein, le design est réfléchi comme un rouge à lèvres ou un vibromasseur. Y a eu du progrès depuis les Gitanes sans filtres ! Ils sont bons les constructeurs pour attirer les amateurs de sucettes comme Annie. Est-ce que c’est parce que je suis nostalgique de ma tututte que j’affectionne la turlutte ?

Ok j’arrête, vous rougissez ! Revenons au petit salé, ce qui est bien c’est que quand j’en mange trop, ça me fait une bonne excuse pour prendre du sucré. C’est tout de même bien fait la vie, j’ai tout à ma disposition pour être équilibrée ! J’abuse un peu sur le roquefort pour avoir l’excuse de fondre sur la mousse au chocolat. J’adoooooooore ! Je plonge ma cuillère et instantanément, mes soucis s’en vont. Sugar daddy c’est vraiment le plus fort. Il a mis sur le marché une drogue dure en toute légalité et bon marché. Que tu sois riche ou pauvre, que tu te déplaces en berceau, à vélo ou déambulateur, que tu votes gaucho, que tu pries Bouddha, que tu sois élue au sénat, tu y as droit pour une modique somme. Pablo Escobar a dû s’en mordre les doigts.

Même moi je trépigne devant ma petite ligne ! Et puis pas besoin d’aller dans des endroits glauques pour récupérer ma came, on me la sert sur un plateau. A l’époque où on sortait, c’était même gracieusement offert avec le café : une drogue achetée, une drogue offerte ! Bon j’en rigole alors qu’en vérité ça me fait assez flipper. Je viens de faire une prise de sang pour vérifier si j’ai du diabète et je fais pas la fière. Pas facile d’envisager de décrocher. C’est tellement bon que j’ai envie d’en reprendre une deuxième fois. Histoire de vérifier que c’est « bonbon ». J’me la raconte « adulte » et je perds pieds quand je renifle un financier.

Alors je me fais des diversions. Je me dis que je vais être forte et à la place, regarder un film, même un navet ce sera plus digeste. Je m’installe devant l’écran, fière de tenir bon. Je vais me cultiver au lieu de m’empiffrer. Le générique commence et ma bouche fait des bruits de succion. C’est franchement embêtant, 1h47 comme ça c’est pas envisageable. Il me manque quelque chose, y a les sous-titres, le son est bon, j’ai mon plaid et un verre d’eau à proximité. Mais alors quoi ? Et là, la petite voix s’incruste, même l’actrice principale me fait des signes : t’as oublié ta tartine de nutellaaaaaa ! J’y crois pas… Je change de film, peut-être que si je regarde Beignets de tomates vertes ou Le chocolat, ça me rassasiera. Que nenni ! Je salive.

Pourquoi faut-il toujours que j’aie la bouche pleine ? Il est où le ‘blème ? J’ai 35 ans, toutes mes dents et un immense besoin de téter. Il paraît que je braillais très fort quand, gamine, je perdais ma tétine. Peut-être que j’avais tout simplement besoin de m’exprimer. C’est vrai quoi, pourquoi me faire venir sur terre et me dire « ferme ta boîte à camembert » ? Je me demande comment faisaient mes ancêtres quand le divin enfant naissait, ils étaient peut-être plus résistants aux décibels. Et si on apprenait à supporter les cris des bébés, est-ce que ça réduirait nos addictions ? Franchement, ça vaut le coup d’essayer parce que zob, clope ou lollipop, c’est mon corps qui écope !

Merci de m’avoir lue ! Et pour la version audio, c’est par ici :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s